Des pièges collants jaunes ont été installés dans l’ensemble des parcelles du réseau début juillet et seront relevés toutes les semaines en vue d’estimer l’activité des cicadelles de la flavescence dorée (Scaphoideus titanus).

Ce suivi est financé avec le concours du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux dans le cadre du projet ALAMBIC.