Stage 2021 : Analyse comparative et calibration de méthodes d’évaluation de la biodiversité dans les paysages viticoles

Stage 2021 : Analyse comparative et calibration de méthodes d’évaluation de la biodiversité dans les paysages viticoles

BACCHUS papillon

Contexte et objectifs du stage :


Les activités agricoles sont reconnues parmi les facteurs majeurs impliqués dans le déclin de la biodiversité observé à de multiples échelles spatiales (IPBES, 2019 ; Seibold et al., 2019). En retour, les conséquences fonctionnelles de l’érosion de la biodiversité sur le fonctionnement des agroécosystèmes questionnent fortement la durabilité de notre modèle agricole et mettent en évidence la nécessité de modifier nos modes de production. Parmi les multiples enjeux liés à la préservation de la biodiversité dans les paysages agricoles, il existe un besoin important d’outils permettant de caractériser la biodiversité pour évaluer son état mais également l’efficacité des aménagements mis en oeuvre pour la préserver. Au-delà des travaux de recherche conduits sur cette thématique, de multiples acteurs des paysages agricoles - des agriculteurs aux pouvoirs publics - sont fortement demandeurs de méthodes leur permettant d’évaluer, avec plus d’autonomie, l’état de la biodiversité ainsi que les effets des mesures qu’ils mettent en place à différentes échelles spatiales. Les paysages viticoles cristallisent particulièrement ces différents enjeux liés au rapport entre viticulture et biodiversité. Le fonctionnement du socio-écosystème viticole est totalement lié à la biodiversité, de la production du raisin à la vinification, et il existe une très forte motivation de la part des professionnels pour mettre en oeuvre des pratiques permettant de concilier production de raisin et préservation de la biodiversité.
Les objectifs de ce stage sont donc (i) de réaliser une analyse comparative des méthodes existantes et disponibles pour évaluer l’état de la biodiversité à l’échelle des exploitations agricoles, (ii) d’adapter et de mettre en oeuvre ces méthodes sur des exploitations viticoles du site atelier BACCHUS et (iii) de comparer leurs sorties aux données sur différentes composantes de la biodiversité collectées annuellement sur ces exploitations.

BACCHUS papillonConditions :

 
Le stage s'effectuera entre janvier et septembre 2021 sur une période de 6 mois. L'unité d'accueil est l'UMR INRA 1065 Santé et Agroécologie du VignoblE située à Villenave d'Ornon sur le site de la Grande Ferrade. Le stage se déroulera en cotutelle avec Vitinnov. La rémunération sera assurée par l’UMR SAVE pour toute la durée du stage, et sera d’un montant net d’environ 570 euros par mois.

BACCHUS papillonProfil recherché :

Formation en agronomie ou en écologie, rigueur et motivation, bonnes compétences en statistiques recherchées, bonne maitrise de R, esprit de synthèse et bonne capacité rédactionnelle. Une expérience de diagnostic de biodiversité à l’échelle des exploitations est un plus.
CV + lettre de motivation à envoyer avant le 15 Octobre 2020 à: Adrien Rusch (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Pauline Tolle (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et Josépha Guenser (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

inrae vitinnov